Koffi Olomidé condamné à deux ans de prison avec sursis et 5 000€ d’amende en France

Justice – La justice française a condamné Koffi Olomidé à deux ans de prison avec sursis.

Le chanteur congolais, accusé d’atteinte sexuelle sur mineure, a été condamné ce matin à deux ans de prison avec sursis. Il devra également verser 5.000€ de dommages à l’une des plaignantes pour « préjudice moral ».

En 2007, 2009 et 2013, quatre danseuses du chanteur avaient déposé plainte pour « atteintes sexuelles avec violence, contrainte, menace ou surprise par personne ayant autorité ». Les faits se seraient déroulés entre 2002 et 2016 en région parisienne. Elles l’accusaient de relations sexuelles contraintes et sans préservatif, allant jusqu’à les battre si elles résistaient. Le chanteur auraient en outre fait enfermer ses danseuses dans un pavillon à Asnières-sur Seine, sous la garde de trois hommes payés pour les surveiller 24h sur 24h. C’est un soir de 2006 qu’elles avaient finalement réussi à prendre la fuite.

En outre, Koffi Olomidé était également accusé d’avoir facilité l’entrée et le séjour irrégulier des plaignantes sur le sol français.

Le tribunal correctionnel de Nanterre a finalement rendu son verdict et a condamné le chanteur à deux ans de prison avec sursis jugeant que les accusations des plaignantes ne pouvaient être prouvées. Une peine bien moindre à celle attendue par l’accusation. En effet, le procureur avait requis 7 ans contre le roi de la rumba. Les charges de viol et de séquestration ont elles, été abandonnées.

Ni les plaignantes ni l’accusé n’étaient présent lors du procès. L’un des frères du chanteur, s’est exprimé à la sortie de l’audience, faisant part d’un « réel soulagement ».

 

Laisser un commentaire