La BAD financera le pont reliant Brazzaville à Kinshasa

Un pont pour relier Brazzaville et Kinshasa
Brazzaville et Kinshasa.

(APN) – Les deux capitales les plus proches du monde, Brazzaville et Kinshasa, seront reliées par un pont de 1.575 mètres.

La République du Congo et la République démocratique du Congo sont tombées d’accord sur la construction d’un pont reliant leur capitale respective. Il s’agit donc de Brazzaville et Kinshasa qui seront désormais reliés par un pont d’une longueur de 1.575 mètres.

Aujourd’hui, les deux capitales les plus proches du monde sont reliées par voies aérienne et nautique. C’est donc dans l’optique de la construction d’un viaduc que la Banque africaine de développement (BAD) et Africa50 (une plate-forme d’investissement dans l’infrastructure, créée par la BAD, ndlr.) ont trouvé un accord.

Celui-ci stipule que la BAD se chargerait de trouver les crédits nécessaires pour l’ouvrage, tandis que Africa50 serait chargé de piloter le projet. Africa50 devra trouver un partenaire stratégique qui fournira les fonds pour la construction du pont. Son coût serait d’environ 550 millions de dollars.

Un plus pour l’économie des deux pays ?

Ce pont à péage de 1,5 km sur le fleuve Congo comportera : un chemin de fer à voie unique, une route à deux voies, des trottoirs et un poste-frontière de chaque côté du pont. Il sera ainsi connecté aux routes présentes sur chacune des rives des deux capitales.

Une telle réalisation aura un impact direct sur les échanges entre les deux pays. À l’heure actuelle, on compte environ un flux annuel 750.000 personnes et 340.000 tonnes de fret entre les deux pays. Une fois le pont construit, les estimations montrent qu’on passera à 3 millions de personnes et à 2 millions de tonnes de fret d’ici 2025.

Dans les années 50-60, le projet de connecter ces deux capitales étaient déjà dans les bouches. En 2007, des accords préliminaires avaient été signés par les deux pays. Aujourd’hui, les négociations ont passé un palier. Cependant, aucune date n’a été donnée concernant le début des travaux.

Laisser un commentaire