Le Gabon participe-t-il à la contrebande du pétrole nigérian via le Togo ? Le ministre Ogandaga doit s’expliquer

Jean-Marie Ogandaga
Jean-Marie Ogandaga

Libreville (Africapostnews) – 24 heures après la publication des informations du ministère gabonais de l’Economie relatives à l’importation par le Gabon de 7,6 milliards FCFA de gasoil au premier semestre 2018 en provenance du Togo, pays non-pétrolier, les responsables gouvernementaux refusent toujours de s’en expliquer. Le ministre de l’Economie, Jean-Marie Ogandaga est en campagne électorale alors que les informations publiées par son administration laissent à penser que le Gabon participe à la contrebande de pétrole nigérian via le Togo.

L’information selon laquelle le Togo est désormais le 4e fournisseur du Gabon derrière la France, la Belgique et la Chine appelle des éclaircissements de la part des autorités gouvernementales au premier rang desquelles, le ministre Jean-Marie Ogandaga. Mercredi, Africapostnews a joint des fonctionnaires du ministère qui ont justifié le recours à l’importation de gasoil par l’incapacité de la société gabonaise de raffinage (SOGARA) à couvrir la demande nationale. Ils s’étaient refusés de se prononcer sur le circuit qui a conduit le Gabon à s’approvisionner au Togo à hauteur de 7,6 milliards FCFA quand on sait que ce pays ne produit pas de pétrole.

Ce jeudi, Africapostnews a joint un membre du cabinet du ministre de l’Economie du Gabon en vue d’obtenir les explications du ministre Jean-Marie Ogandaga. « Le ministre est actuellement en campagne électorale. Il n’a pas de temps pour répondre à vos questions », nous a-t-on répondu.

Le Togo n’étant pas producteur de pétrole, comment se fait-il que le Gabon soit parvenu à importer de ce pays 7,6 milliards FCFA de produits pétroliers raffinés en seulement 6 mois ? Sur les réseaux sociaux, certains y voient une forme de détournement de fonds publics. Le site d’actualités en ligne Gabonreview pencherait lui plutôt pour l’achat par le Gabon du pétrole nigérian vendu par des contrebandier via le Togo. Ce qui pourrait nuire fortement aux relations entre le Gabon et le Nigéria. Pour couper court à toute spéculation, le ministre Jean-Marie Ogandaga, devrait trouver le temps, au milieu de sa campagne électorale si prenante, pour apporter les éclaircissements attendus par l’opinion.

  1. […] Le Gabon participe-t-il à la contrebande du pétrole nigérian via le Togo ? Le ministre Ogandaga d… […]

  2. […] Le Gabon participe-t-il à la contrebande du pétrole nigérian via le Togo ? Le ministre Ogandaga d… […]

Laisser un commentaire