Le Swahili, une nouvelle langue officielle pour les Rwandais

© panafricain.tv

Mercredi 8 février, l’Assemblée nationale rwandaise a adopté une loi visant à faire du swahili la nouvelle langue officielle du pays après le kinyarwanda, le français et l’anglais. Le swahili est la langue la plus parlée en Afrique subsaharienne.

Depuis 2004, elle est reconnue par l’Union africaine comme une langue officielle. L’Assemblée nationale respecte les engagements pris au moment de l’intégration du pays à la Communauté des États d’Afrique de l’Est.

Une langue adoptée par les Rwandais après leur retour d’Exil dans les pays

Le swahili est un groupe de langues bantoues de l’Afrique de l’Est. Il est parlé dans plusieurs pays d’Afrique tels que le Burundi, le Kenya, le Malawi, les Comores, le Mozambique, l’Ouganda, la République Démocratique du Congo, la Tanzanie, la Somalie et aujourd’hui le Rwanda. Le génocide du Rwanda a entrainé un brassage culturel et introduit dans ce pays le swahili, langue la plus parlée en Afrique subsaharienne. De retour d’exil des pays d’Afrique de l’Est, les Rwandais ont fait migrer le swahili dans le pays.

Lorsque le Rwanda a intégré la Communauté des États d’Afrique de l’Est en 2007, il a rejoint le Kenya, l’Ouganda et la Tanzanie. Le pays de plus de 11 millions d’habitants a promis de faire du swahili une langue officielle. C’est en début de semaine que l’Assemblée nationale a adopté un nouveau texte faisant du swahili une nouvelle langue officielle du pays. Notons que le pays avait déjà pour langues officielles le kinyarwanda, l’anglais et le français. Le swahili devient alors la quatrième langue officielle du Rwanda.  Kigali a donc honoré un de ses engagements pris en 2007 au sein de la Communauté d’Afrique de l’Est.

Le swahili, une langue valorisée par le gouvernement

Cette décision découlerait du texte proposé par la ministre des Sports et de la Culture Julienne Iwacu. Une direction qui devait être amendée par le Sénat avant d’être attesté par le président de la République. Paul Kagame, par un décret intégrera la langue dans le système éducatif rwandais. La ministre a expliqué aux députés que « le swahili comme langue officielle, c’est d’un côté nous acquitter d’une obligation en tant que pays membre, et d’un autre côté une façon d’accroître les bénéfices que le Rwanda peut tirer de l’intégration économique »

Le swahili sera intégré dans l’enseignement et l’administration rwandais, et figurera dans les documents officiels. Les langues française et anglaise ont un concurrent désormais, car depuis leur administration en 1962, elles font partie des trois premières langues officielles. Le swahili gagne du terrain, tandis le français et l’anglais reculent. Cette langue bantoue peu utilisée au Rwanda sera désormais progressivement implantée dans le pays.

Laisser un commentaire