L'état de famine levé au Soudan du Sud

La famine techniquement terminée au Soudan du Sud © Le Monde

News Soudan du Sud – Selon les Nations Unies, la famine qui frappait le Soudan du Sud est désormais terminée. Le pays reste cependant dans un état d’insécurité alimentaire alarmant. Près de 6 millions de personnes demeurent en situation d’insuffisance alimentaire dans le pays.

Ce mercredi, les Nations Unies ont annoncé la fin de la famine dans le Soudan du Sud. Et ce grâce à l’aide humanitaire apporté en urgence. Pour preuve l’organisation internationale se réfère à la définition de la famine. En effet, l’état de famine répond à des critères bien précis. Plusieurs indicateurs sont alors observés avant de le décréter. A savoir, le taux de mortalité infantile, les calories disponibles par personne, mais aussi les stocks de nourriture et d’eau, et enfin les épidémies.

« La définition technique de la famine ne s’applique plus dans les comtés de Leer et Mayendit, dans l’ancien État d’Unité (Nord), où la famine avait été déclarée en février », peut-on lire dans le communiqué commun de l’Unicef, du Programme alimentaire mondial (PAM) et l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). La famine, décrétée le 20 février dernier, est donc techniquement terminée.

Pourtant, l’on recense encore dans le pays des millions de personnes affamées. Les agences de l’ONU observent qu’en juin, 6 millions de personnes demeurent en situation d’insuffisance alimentaire. Une hausse inquiétante quant on sait que l’on en recensait 4.9 millions en février. De même, le nombre de personnes en situation d’urgence alimentaire a lui aussi augmenté. Il y a désormais 1.7 millions de personnes dans cette situation, contre 1 million il y a quatre mois.

 

Laisser un commentaire