Libéria : suspension des voyages pour les agents de l’État

La presidente du Liberia
La presidente du Liberia – Photo Credit : Gouvernement Liberien

Ce mercredi 08 février 2017, la présidence de la République du Libéria, dans un communiqué annonçait la suspension des voyages à l’étranger pour tous les agents gouvernementaux. Cette mesure qui vise, les ministres, chefs d’agences, adjoints ou assistants, hauts fonctionnaires, prend effet ce début février 2017 et s’étendra sur deux mois.

Contexte financier difficile avec la chute de la monnaie nationale

Cette mesure d’austérité, qui vise l’interdiction de voyage à l’étranger pour les ministres et les fonctionnaires, proposés par la présidente Ellen Johnson Sirleaf, s’inscrit dans un contexte particulièrement difficile pour le Libéria. En effet, depuis quelques mois, le Liberia lutte contre la dépréciation de sa monnaie le Dollar libérien qui peine face au dollar américain.

La semaine dernière, quelques associations d’opérateurs économiques et de la société civile ont manifesté pour que le parlement libérien trouve des solutions pour stabiliser la monnaie nationale, en chute face au dollar américain, ce qui entraine une hausse des prix sur l’ensemble du territoire.

Parallèlement, La Banque centrale du Liberia (CBL) a été également sollicitée pour «?examiner la situation alarmante de fuite des capitaux et renforcer ses mesures de régulation pour juguler la sortie illégale de devises étrangères du pays?»

Des sorties à l’étranger sur le contrôle de la présidence

Cette mesure présidentielle qui tend à réduire considérablement le train de vie de l’état prévoit cependant quelques exceptions. Dans le communiqué rendu public, la présidence libérienne précisait «?Aucun responsable ne sera plus autorisé à voyager à l’étranger (…) sauf si le voyage s’avère être de la plus haute importance pour l’intérêt national?».

Ainsi, si le voyage du fonctionnaire revêt, une grande importance pour le pays, ce dernier pourra être autorisé et il sera permis au fonctionnaire concerné d’effectuer son voyage. Cependant, l’importance du voyage sera appréciée par la présidence de la république, qui devra être informée au préalable.

Laisser un commentaire