Lil Jon finance la construction d'une seconde école au Ghana

Ghana (Africapostnews)- Le rappeur américain Lil Jon entend bien investir du temps et surtout de l’argent dans des projets humanitaires sur le continent africain, et plus particulièrement dans le secteur de l’éducation.

En octobre dernier, Jonathan Smith était heureux d’inaugurer une nouvelle école qu’il avait aidé à construire pour les enfants d’Abomayaw. Depuis, Lil Jon n’a semble-t-il pas chômé puisqu’une seconde école a vu le jour le mois dernier.

Toujours en partenariat avec l’ONG Pencils of Promise, le roi du Crunk dont la fortune est estimé à 28 millions de dollars a aidé à la construction du nouvel établissement. Selon CNN, la construction du bâtiment s’est achevée il y a un mois. Pour la construction des deux écoles il aurait contribué à hauteur de 70 000 dollars (un peu plus de 37 000 000 de F CFA).

La nouvelle école primaire Mafi Atitekpo accueillera 313 élèves.

Pencil of Promise (PoP) est une organisation non gouvernementale créée par Adam Braun, frère de Scott Braun, manager de stars telles que Justin Bieber, ou encore Ludacris. Elle agit dans le domaine de l’éducation dans plusieurs pays à travers le monde. Aujourd’hui elle se concentre essentiellement au Laos, au Nicaragua, au Ghana et au Guatemala. Si elle aide à la construction d’école, elle apporte aussi un soutien scolaire.

Lors de son séjour au Ghana, Lil Jon confiait vouloir participer à « l’amélioration des conditions d’apprentissage dans les zones rurales ». Il est donc fort probable qu’il continue à s’investir dans d’autres projets humanitaires.

Ces stars afro-américaines qui s’investissent pour l’éducation en Afrique

A l’instar de Lil Jon, d’autres stars afro-américaines mettent la main au porte monnaie pour améliorer le secteur de l’éducation en Afrique. Nombreux sont ces personnalités afro-américaines qui veulent jouer leur partition dans le développement de l’Afrique. Par simple philanthropisme, ou amour de la « terre de leurs ancêtres », elles donnent de leur personne, de leur fortune et de leur temps pour une cause qui leur tient à coeur.

En 2007, Oprah Winfrey par exemple, créait en Afrique du Sud la Leadership Academy for Girls. Une école pour filles ayant pour ambition de « fabriquer des leaders ». La milliardaire américaine avait alors investi 40 milliards de dollars pour la réalisation de ce projet. L’ancien acteur de Grey’s Anatomy, Isaiah Washington, a choisi de venir en aide à la Sierra Leone dont il s’est récemment découvert des origines. Il a alors créé la Gondobay Manga Foundation, avec laquelle il oeuvre pour l’éducation et l’accès à la santé. Tout comme John Legend et sa campagne Show Me, visant à récolter des fonds entre autre pour donner l’opportunité aux enfants du continent, d’étudier dans des conditions décentes.

Plus récemment, c’est la chanteuse Rihanna qui s’engageait en faveur de l’éducation. A cet effet, elle est annoncée à Dakar début février pour participer au sommet pour le financement du Partenariat Global pour l’Education, dont elle est l’ambassadrice. Une annonce qui n’a pour le moment pas été confirmée par la star barbadienne.

Laisser un commentaire