Mali : Une attaque terroriste peut-être déjouée avant le sommet Afrique-France

Une attaque terroriste visant le sommet Afrique-France et la trentaine des chefs d’Etats qui étaient présents à Bamako les 13 et 14 janvier a peut-être été déjouée au Mali. Selon une information de l’agence France presse non démentie par le ministère français de la défense, des terroristes kamikazes auraient été arrêtés dans le Nord du Mali par les forces françaises. Ils possédaient un téléphone dans lequel on aurait retrouvé un message d’adieu adressé à des proches.

Des soldats de l’armée française effectuent régulièrement des patrouilles dans le nord du Mali. Selon l’AFP, l’arrestation de ce groupe de terroristes, aurait permis aux forces françaises de procéder à d’autres arrestations de suspects dans la ville de Bamako, hôte du 27e sommet Afrique-France.

Par ailleurs, cette rafle dans les rangs des terroristes aurait également permis d’empêcher l’évasion d’un groupe de djihadistes détenus au Mali qui semblaient avoir été préparées.

L’état malien qui tente de se reconstruire, a été fragilisé par une guerre contre des groupes terroristes qui occupaient le nord du pays. Les forces loyalistes maliennes n’ont remporté cette guerre que grâce à l’aide de l’armée française déployée dans le cadre de l’opération Serval et des forces africaines, notamment tchadiennes, qui avaient combattu à ses côtés.

Laisser un commentaire