Mali – Conférence d’Entente nationale : les ex-rebelles de la CMA rejoignent les discussions

La Coordination des mouvements de l’Azawad participera finalement à la Conférence nationale © AFP PHOTO / HABIBOU KOUYATE

Le président Ibrahim Boubacar Keïta avait tenu à laisser la porte ouverte à tous ceux qui veulent « rattraper le train à une autre gare ». C’est désormais chose faite concernant les ex-rebelles de la Coordination des mouvements de l’Azawad.

Un communiqué du haut représentant du président de la République indique que la CMA prend part dès mardi aux travaux de la Conférence d’Entente Nationale. Selon ce même communiqué, la raison de cette palinodie se trouve dans le discours d’ouverture du président malien. Après l’avoir prononcé, les différentes parties auraient finalement vu leurs préoccupations prises en charge par ladite conférence rajoute le même communiqué.

Mohamed el-Maouloud, l’un des porte-parole de la CMA lui, met en lumière le rôle de la Minusma (mission de l’ONU au Mali) lors de discussions avec les médiateurs internationaux. Les ex-rebelles auraient obtenu la garantie que la Conférence ne se clôturera pas le 2 avril. Celle qui a débuté le 27 mars ne serait que la première partie.

Pour rappel, la raison pour laquelle la CMA ne participait pas à la concertation était la durée de celle-ci. Les ex-rebelles l’estimaient trop courte pour discuter de tous les problèmes en profondeur.

Cependant, certains pensent que le marchandage d’une importante somme d’argent a permis ce retournement.

Laisser un commentaire