Somalie : le ministre des Travaux publics abattu par erreur

Le ministre des travaux publics Abbas Abdullahi Sheikh Siraji

Mogadiscio, Somalie (APN) — Le ministre Abbas Abdullahi Siraji, a été tué ce mercredi 3 mai dans la capitale somalienne alors qu’il était à bord de son véhicule. Les forces de sécurité l’auraient confondu à un militant du groupe islamiste Al-Shabbaab.

La scène s’est déroulée aux alentours du palais présidentiel où le ministre des Travaux publics Abbas Abdullahi Cheikh Siraji a trouvé la mort dans sa voiture.

Les forces de sécurités présentes ont ouvert le feu, confondant le jeune ministre, âgé seulement de 31 ans à un soldat shebab. Nur Hussein commandant de la police a confirmé ladite version.

Il a ainsi rapporté que les forces de sécurité qui patrouillaient ont rencontré une voiture qui bloquait la rue. Étant l’une des méthodes souvent utilisées par les membres du groupe islamiste affilié à Al Qaïda, ils ont ouvert le feu.

Le gouvernement s’est dit profondément attristé par la perte d’un de ses membres. Le président Abdullahi Mohamed en déplacement en Éthiopie a quant à lui, décidé d’écourter sa visite « pour pleurer avec la nation et participer aux obsèques du ministre Abbas ». Il a aussi tenu à rappeler sa sympathie pour ce ministre « jeune, appliqué et patriote ».

Laisser un commentaire