Niger – Crise de l’enseignement : Issoufou nomme un nouveau ministre de l’enseignement supérieur

Le président nigérien vient de remplacer le ministre de l’Enseignement supérieur @ TamTam Info

Actualité Niger – La crise qui secoue le secteur de l’éducation est en passe de trouver un épilogue. Le Président du Niger, Mahamadou Issoufou, était monté au créneau en rencontrant samedi dernier les représentants des étudiants en vue d’une sortie de crise. Il a promis répondre à toutes les revendications des syndicats d’étudiants. Une d’entre elles étant la nomination d’un nouveau ministre de l’Enseignement supérieur. Chose promise, chose due, peut-on en effet affirmer après le remaniement ministériel effectué hier après-midi à Niamey.

Le Président de la République du Niger, Mahamadou Issoufou, serait-il un homme de parole ? Hier mardi, il a procédé à un léger remaniement ministériel alors que les étudiants refusaient de négocier avec Mohamed Ben Omar, jusque-là ministre de l’Enseignement supérieur. Yahouza Sadissou est donc nommé ministre de l’Enseignement supérieur en lieu et place de Mohamed Ben Omar. On note toutefois que Mahamadou Issoufou renouvelle sa confiance en Mohamed Ben Omar en lui confiant un autre ministère, celui de la fonction publique.

Ben Omar désormais au ministère de la Fonction publique

Le président a donc accédé à une des exigences fortes des étudiants en procédant à ce léger remaniement technique de son gouvernement. On se souvient qu’après la répression sanglante des manifestations des scolaires Nigériens, aucune négociation avec le ministre Ben Omar n’avait été entamée. Les étudiants refusant de dialoguer avec le ministre qui n’avait accédé à aucune de leurs revendications depuis plusieurs mois, ce qui avait quelque peu aggravé la crise qui secoue le secteur de l’éducation. Il a fallu l’intervention du Président Issoufou « himself » pour désamorcer la situation.

La tension reste tout de même palpable sur les campus, malgré le signal fort envoyé par la présidence. Les étudiants continuent le boycott des cours jusqu’à ce jour. Et pourtant une autre de leurs exigences a également été respectée, la libération de tous les étudiants incarcérés. Ils ont tous été libérés hier dans la soirée. Le président le leur avait promis ce samedi 15 avril, lors de sa rencontre avec le comité représentant les étudiants. Ces étudiants ont déjà regagné le campus. Enfin des avancées dans ce dossier épineux pour le gouvernement nigérien.

 

Laisser un commentaire