Niger : le principal opposant condamné à 1 an de prison ferme par contumace

L’opposant Nigerien Hama Amadou

Hama Amadou, le leader de l’opposition nigérienne a été condamné à 1 an de prison ferme par la justice de son pays. L’opposant, en France pour des raisons de santé, avait été détenu dans son pays à la suite d’une affaire présumée de trafic de bébés en provenance du Nigéria voisin.

La justice nigérienne a finalement condamné l’opposant Hama Amadou à 1 an de prison dans l’affaire de trafic des bébés nigérians dans laquelle 30 autres personnes ont également été jugées.

Présent à l’ouverture du procès à la Cour d’appel de Niamey, les avocats des accusés ont rapidement quitté la salle d’audience arguant que la Cour n’avait pas respecté les droits de leurs clients.

« Ils veulent juger Hama et le condamner (…); l’objectif c’est de rendre une décision qui le rend inéligible pour les élections prochaines» a indiqué un avocat de l’opposant.

En 2016, malade et emprisonné pendant toute la campagne électorale, Hama Amadou a contraint le président du Niger Issoufou Mahamadou à un second tour sans avoir pu battre campagne. Ce dernier avait finalement été élu au second tour profitant de l’impossibilité de son adversaire de défendre son projet devant les populations.

Laisser un commentaire