NIGERIA – 17 morts lors de l’attaque d’un marché


Nigéria – Lundi 20 mars 2017, un marché de l’Etat de Benue dans le centre du Nigéria a été le théâtre d’une attaque par des hommes armés. Après les dires de la police locale, 17 personnes ont été tuées et 11 blessées. Il s’agirait en majorité de femmes et d’enfants. Certains médias locaux quant à eux affirment que le bilan serait plus lourd et affirment dénombrer 30 à 50 victimes.

Selon les déclarations du porte-parole de la police de l’Etat, Moses Yamu interrogé par l’AFP, un marché de la ville de Zaki Biam , située dans l’état de Benue, a été attaqué par des personnes non identifiées à ce jour. La police a également indiqué être sur la piste de certaines personnes suspectées d’être les auteurs de cette fusillade. Une enquête est donc en cours.
Bien que les motivations précises des tireurs ne soient pas connues, il convient de noter que la région de Zaki Biam est en proie à des conflits récurrents entre les éleveurs nomades et les agriculteurs sédentaires.

Dans un communiqué publié le lendemain de l’attaque, le Président de la République, Muhammadu Buhari, de retour au Nigéria après une longue absence due à son état de santé, a fermement condamné la perte de vies humaines dans cette attaque qu’il qualifie de lâche, et a enjoint les forces de sécurité à trouver les coupables et à les présenter devant la justice.

Il semblerait qu’il ne s’agisse pas d’un événement isolé. En février 2016 déjà, des centaines de villageois auraient été tuées et un millier d’habitations détruites dans la région de Benue après des semaines de conflits pour les droits de pâturage du bétail.

Laisser un commentaire