Nigeria : $300 million mobilisés grâce à l’émission de l’obligation de la Diaspora

Une vue d’Abuja, la capitale du Nigéria

Economie Nigeria – Le Nigeria devient le premier pays africain à effectuer une émission obligataire destinée aux investisseurs privés aux Etats-Unis et en Angleterre. En effet, cette obligation émise par un pays africain a été enregistrée avec les autorités de régulation de la bourse des deux pays afin que des investisseurs privés (banques commerciales et sociétés de gestion de patrimoine) puissent y souscrire. C’est une première pour un pays africain compte tenu des mesures strictes et rigides de la bourse américaine.

Le Bureau de la gestion de la dette du Nigeria a annoncé que $300 millions ont été levés à un taux de 5,625% sur une période de cinq années. L’opération a été sursouscrite à hauteur de 130% principalement par les membres de la Diaspora nigériane qui souhaitaient contribuer au développement de leur pays à travers un cadre formel et légal.

Le succès de cette émission auprès de la Diaspora nigériane et de la communauté internationale offre de nouvelles possibilités de financement au gouvernement fédéral. L’accès à de la liquidité sur les marchés internationaux et la plus grande flexibilité sont des caractéristiques faciliteront une mobilisation de ressources plus importante.

Mise en place d’un programme d’émission d’obligations de la Diaspora

Ainsi, au-delà de la frénésie des Eurobonds, le Nigeria bénéficie de nouvelles sources de financement avec moins de restrictions et les autorités comptent bien en profiter. En effet, il est prévu la mise en place d’un programme de levées de fonds auprès de la Diaspora nigériane et de la communauté internationale afin de leur donner l’opportunité de contribuer de manière continue au développement du pays.

L’émission de l’obligation de la Diapsora devrait avoir un impact positif sur la notation de crédit, la transparence et la notation de l’indice de développement des marchés financiers.

Le Nigeria, première puissance économique de l’Afrique, à adopté un budget record de $23,97 milliards pour l’année 2017. Le pays étant en pleine récession, les autorités sont à la recherche de financements diversifiés pour stimuler l’économie.

Laisser un commentaire