Nigéria : Obiageli Ezekwesili, fondatrice du mouvement « Bring Back Our Girls » candidate à la prochaine présidentielle

Nigéria Présidentielles 2019 (APN) – Obiageli Ezekwesili, cofondatrice du mouvement « Bring back our girls », s’est déclaré candidate pour la prochaine présidentielle. 

L’ancienne ministre de l’Education a annoncé sa candidature ce dimanche 7 octobre. « Je suis arrivée à un point où mon écœurement de la classe politique actuelle est devenu plus fort que mon aversion pour la politique. De ce fait j’ai décidé qu’il était temps d’y aller car trop c’est trop… ». C’est ainsi que la cofondatrice du mouvement a justifié sa candidature.

Une femme d’influence

En avril 2014, l’enlèvement de 276 lycéennes dans la ville de Chibok par le groupe Boko Haram, émeut le Nigéria. Oby crée alors le hashtag #Bringbackourgirls (ramenez nos filles en anglais) pour médiatiser l’affaire. Très vite la vague d’indignation traverse les frontières du Nigéria. Mais Ezekwesili n’a pas attendue 2014 pour se faire connaître au Nigéria et à l’international. En effet, elle a précédemment occupé les fonctions de vice-présidente de la Banque mondiale de 2007 à 2012.  Avant cela, elle faisait également parti du gouvernement d’Obasanjo. Elle fut par ailleurs ministre de l’Education de 2006 à 2007.

Classée parmi les 100 femmes les plus influentes du monde par la BBC en 2014, sa déclaration de candidature arrive après celle du président sortant Buhari (APC) et de l’ancien vice-président Abubakar (PDP). Une candidature qui pourrait venir casser l’habituelle alternance de pouvoir entre le PDP et l’APC. Elle n’a toutefois pas encore précisé sous quelle couleur politique elle comptait courir.

Laisser un commentaire