Orania, une ville uniquement blanche en Afrique du Sud

(APN) – Orania est une petite ville située au centre de l’Afrique du Sud composée uniquement de blancs nostalgiques du régime de l’apartheid. Aujourd’hui, ils craignent l’expropriation de leur lieu d’habitation.

Orania, repère pour les Blancs d'Afrique du Sud
Orania, une ville totalement blanche en plein cœur de l’Afrique du Sud. SOURCE : The National

Dans cette ville enclavée au centre de l’Afrique du Sud, la réalité est différente. Orania est une ville composée uniquement de blancs, parlant la langue des premiers colons, l’afrikaans et nostalgique du régime raciste de l’apartheid. Ils utilisent leur propre monnaie et refusent de se mélanger aux Noirs, 27 ans après l’abolition de l’apartheid. Cette communauté a été fondée il y’a 27 ans et possède même son drapeau.

Ces Afrikaners se sont mis ainsi à l’écart et estiment ne pas se sentir à l’aise dans « la nouvelle Afrique du Sud ». Certains s’y sont réfugiés après avoir vu leurs terres être redistribuées aux Noirs. Ainsi, ils disent avoir trouver la paix et peuvent envoyer leurs enfants dans les deux écoles de la ville.

Dans celles-ci, deux programmes sont dispensés. Le programme scolaire officiel que l’état exige et un autre instauré par les Afrikaners eux-mêmes. Dans leurs livres, pas de place pour Nelson Mandela qui ne fait pas partie de leur histoire. Cependant, de nombreuses figures de l’ancien régime raciste sont vues comme des héros.

La ville de 1.500 personnes est le symbole d’un malaise raciale profond en Afrique du Sud. Certains songent à s’y installer faute de travail et dénoncent un favoritisme pour les Noirs. Aussi, la nouvelle réforme agraire proposée par Cyril Ramaphosa menace la petite ville considérée comme un refuge pour les Blancs d’Afrique du Sud.  Celle-ci fait état d’une redistribution des terres aux Noirs sans compensation.

Laisser un commentaire