Ouganda : 13 suspects inculpés dans l’affaire du meurtre du porte-parole de la police

Les policiers sur le lieu du meurtre de Felix Andrew Kaweesi , son chauffeur et son garde du corps / Kampala , 17 mars 2017 / afrikmag.com

Actualité Ouganda – Ce vendredi 21 avril 2017, la police ougandaise a annoncé l’arrestation de 13 suspects dans l’affaire du meurtre du porte-parole de la police. Les 13 présumés coupables ont été inculpés pour terrorisme, meurtre et vol aggravé.

Le porte-parole de la police ougandaise Asan Kasingye a annoncé que 13 personnes avaient été appréhendées dans l’affaire du meurtre de son prédécesseur Andrew Kaweesi. Les suspects avaient été conduits la veille devant le juge. Ils ont comparu pour terrorisme, meurtre et vol aggravé. Les 13 individus comparaîtront de nouveau le 5 mai pour une audience administrative. En outre, Asan Kasingye a également indiqué que l’enquête se poursuivait et que d’autres suspects seraient appréhendés. Les polices ougandaises semblent bien décidées à ne pas laisser ce crime impuni.

Andrew Kaweesi avait été abattu le 17 mars devant son domicile. Son véhicule avait été criblé de balles par des individus armés. Ils avaient surgi à bord deux motos, au moment où le porte-parole se rendrait à son travail. Après la pluie de balles, ils avaient pris la fuite. Le garde du corps et le chauffeur du policier avaient eux aussi perdu la vie au cours de cette attaque.

Laisser un commentaire