Ouganda : disparition de stocks d'ivoire, le Président demande une enquête

africapostnews-saisie-ivoire-ouganda
Image d’archives © AFP

Actualité Ouganda – Le Président Ougandais vient d’ordonner une enquête sur la disparition de stocks d’ivoire saisis par l’État. Deux représentants diplomatiques chinois et le directeur de l’agence ougandaise de préservation de la faune et de la flore sont soupçonnés.

Les faits sont survenus en 2014. De l’ivoire de contrebande saisie avait disparu des chambres fortes de l’État. Le Président Ougandais, Yoweri Museveni, a ainsi demandé l’ouverture d’une enquête à ce sujet. Les 1,3 tonnes d’ivoire disparues n’ont toujours pas été retrouvées. Le Président affirme que le directeur de l’Agence de préservation de la faune et de la flore, Andrew Segguya, est probablement impliqué. Il accuse aussi deux représentants diplomatiques chinois.

Les trois principaux suspects clament tous leur innocence. Andrew Segguya affirme avoir commandé un audit lors de la disparition. Quant à la Chine, elle a fait savoir que les accusations sont « totalement infondées ». Hua Chunying, porte-parole du Ministère des Affaires Étrangères chinois a confié que les deux diplomates seraient sanctionnés si leur implication est prouvée.

Laisser un commentaire