Ouganda : Joan Nalubega crée un savon capable de lutter contre le paludisme

(APN) – dans le district de Mpigi en Ouganda, une jeune femme nommée Joan Nalubega a décidé de lutter contre le paludisme grâce à un savon fait-maison.

Quand elle était enfant, Joan a souvent été atteinte de paludisme. En grandissant elle a donc souhaité chercher un moyen de combattre la maladie.

Le paludisme est une maladie transmise par le moustique « anophèle ». Elle tue 438.000 personnes par an, 92% d’entre elles vivent sur le continent africain et seulement un tiers des malades ont accès au traitement.

Uganics, le savon pour combattre le paludisme

En Ouganda, on estime que près de 5.000 personnes en ont été victimes en 2017. De plus, 40% des visites médicales du pays sont dues au paludisme. C’est à cause de la gravité du fléau que Joan a fondé Uganics, une entreprise qui produit des savons anti-moustiques.

Il existe déjà des produits anti-moustiques sur le marché, mais comme l’indique Joan dans un reportage d’Al Jazeera, la plupart des produits présents sur le marché sont destinés aux touristes. C’est le cas des sprays ou pommades anti-moustiques, souvent trop chèrs et inaccessibles aux populations locales.

Joan Nabulega invente un savon capable de combattre le paludisme
SOURCE: Social Innovation Academy

Grâce à sa recette à base d’huile d’olive, d’huile de palme, de l’hydroxyde de sodium, de citronnelle et de lavande comme répulsifs naturels, Joan propose une solution pratique et accessible à tous. Afin de pouvoir en faire bénéficier à un moindre coût aux populations locales, la jeune entrepreneure vent son savon un peu plus chèr dans les hôtels de luxe du pays.

Enfin, il semblerait que sa solution face déjà ses preuves. Une jeune ougandaise ayant testé le savon de Joan témoigne :

« Avant de commencer à utiliser ce savon, les enfants étaient atteints de paludisme. Le matin, ils avaient plusieurs marques causées par des piqûres de moustiques. Ce n’est plus le cas et je n’ai plus à lutter pour acheter des médicaments »

Si son succès et son accessibilité se confirment, l’entreprise de Joan Nalubega devrait avoir de beaux jours devant elle et sauver des milliers de vies.

Laisser un commentaire