Ouganda : un père de 180 enfants demande de l’aide au gouvernement

Ecole du Burkina FasoNews Ouganda – Le gouvernement a été interpellé par un homme d’affaires de 65 ans qui a 176 enfants. En effet, monsieur Mustafa Magambo Mutone est marié à 13 femmes dans plusieurs villes en Ouganda. Il demande au gouvernement  un soutien pour 30 de ses enfants. Fier de sa grande famille, cette fin d’année, il attend quatre enfants.

Mustafa Magambo Mutone souhaite construire une école pour accueillir sa tribu étant également grand-père de 90 enfants.

A 65 ans, époux de 13 femmes et bientôt père de 180 enfants

Un homme de 65 ans appelé Mustafa Magambo Mutone est le père de 176 enfants et marié à 13 femmes dont sept qui résident dans la même ville. Né en janvier 1952 à Kiryabwenju, il célèbre son premier mariage en 1968 à l’âge de 16 ans. Selon le journal Ougandais The New Vision, monsieur Mutone demande de l’aide au gouvernement. Il souhaiterait que le gouvernement prenne en charge au moins 30 de ses 176 enfants. Père et grand-père d’une mini tribu, il a des enfants dans plusieurs villes telles que Makerere, Kyambogo ou encore Mbarara. Actuellement ses plus jeunes enfants ont environ 4 ans, en plus d’avoir cinq paires de jumeaux. D’ici la fin de cette année, Mutone atteindra 180 enfants car six de ses femmes sont actuellement enceintes.

L’homme d’affaire explique les raisons de sa demande

« Deux de mes femmes qui ont donné naissance à des jumeaux, travaillent comme sages-femmes. Ma plus jeune femme a 25 ans et l’ainée a 50 ans, j’avais 10 copines avant d’être marié officiellement et elles ont accouché la même année » déclare Mutone au journal. Son premier enfant est âgé de 49 ans, presque le même âge que sa première épouse. C’est dans le but de bien gérer sa famille qu’il demande une aide au gouvernement car son salaire ne le lui permet plus. « Je reçois dix appels tous les jours de femmes différentes qui veulent de l’attention, mais je ne peux pas être partout. J’ai sept épouse à Kagadi seul » explique Mutone. Il déclare être encore assez fort pour épouser plus de femmes et avoir plus d’enfants car il ne boit pas, ne fume pas et possède un magasin au centre commercial de Kyaterekera.

Mutone veut ouvrir une école primaire dans sa région

Mutone est un homme d’affaire du village de Kyaterekera à Kagadi, son grand rêve est d’ouvrir une école afin de faciliter le service éducatif de ses enfants. Ayant 40 enfants à l’école primaire, 30 de ses enfants sont déjà au secondaire. Il pense avoir déjà un grand nombre pour s’y inscrire. Mutone compte plus de 90 petits-enfants à lui seul. Kyaise Suwedi un des fils de Mutone âgé de 40 ans a déclaré dans un journal local que : « Nous avons un programme de démarrage d’une école avec notre père, puisque certains de nos frères sont des enseignants. Nous ne trouverons pas des difficultés pour embaucher des professeurs et avoir des élèves à enseigner ».

Source : News Vision

Laisser un commentaire