Turquie : Erdogan en Afrique pour renforcer les liens diplomatiques

Le président Turc voudrait avoir des ambassades dans les 54 Etats africains

Erdogan en tournée Africaine du 22 au 26 Janvier

Le Président Recep Tayyip Erdogan a déclaré hier, au cours d’une conférence de presse à l’aéroport d’Istanbul vouloir établir des ambassades dans tous les pays Africains. Il a entamé ce dimanche la première étape d’une tournée africaine ou il évoquera entre autres les activités du prédicateur Fethullah Gülen qu’il accuse d’avoir tramé le putsch avorté en juillet. Erdogan a déclaré vouloir «?mettre sur la table les activités de FETO dans les pays africains comme la Tanzanie, le Mozambique ou d’autres?».

 

La FETO « organisation terroriste des partisans de Fethullah »

L’acronyme FETO, dans la terminologie des autorités turques désigne l’ «?organisation terroriste des partisans de Fethullah?» ce mouvement dont le prédicateur est à la tête d’un vaste réseau d’écoles, d’entreprises et d’ONG, particulièrement dans des pays africains. M. Gülen, exilé aux Etats-Unis depuis la fin des années 1990 rejette toute accusation de terrorisme et nie toute implication dans la tentative de coup d’État du 15 juillet contre le président turc.

La Turquie s’établit de plus en plus en Afrique

Erdogan a déclaré au cours de la même conférence de presse que la Turquie voulait faire de l’Afrique «?un continent avec qui elle aurait d’excellents échanges bilatéraux?». En 2016 Erdogan s’était rendu en Côte d’Ivoire, au Ghana, au Nigeria, en Guinée, au Kenya et en Ouganda. Depuis 2009, le nombre d’ambassades turques en Afrique a triplé et la compagnie aérienne Turkish Airlines dessert des dizaines de destinations sur le continent.

Les ecoles « Gülenistes » d’Afrique vont être reprises en main par le gouvernement Turc

La Turquie a énormément d’intérêts en Afrique, les échanges commerciaux avec l’ensemble des pays africains ont atteint 23,4 milliards de dollars en 2014, selon l’AFP. En ce qui concerne FETO, Erdogan a déclaré que «?la fondation turque Maarif (TMV) est la seule institution autorisée à ouvrir des écoles turques à l’étranger?» La TMV sera donc chargée de reprendre le contrôle des écoles turques opérées par FETO sur le continent africain. La TMV a déjà pris les rênes des écoles « Gülenistes » de Guinée, du Niger, de la Somalie et a signé des protocoles d’ententes avec le Tchad, le Burkina Faso, le Soudan, le Gabon le Sénégal et la Mauritanie. Erdogan a déclaré qu’«?avec l’aide de la fondation Maarif et de l’agence de coopération et de coordination turque, l’organisation terroriste FETO sera empêchée de représenter une menace pour la Turquie et ses nations amies.?»

Laisser un commentaire