RD-Congo : 10 nouvelles fosses communes découvertes au Kasai

Une fosse commune dans le Kasaï. REUTERS/Aaron Ross (REUTERS)

RD Congo Actualité – Les autorités congolaises ont identifié 10 fosses communes dans une région où les militaires et les combattants des milices s’accusent mutuellement de massacres.

Avec, les 10 nouvelles fosses annoncées par l’armée ce lundi le nombre total de ces sites trouvés dans la région du Kasaï s’élève a 52, depuis le début d’une insurrection en août dernier par la milice Kamuina Nsapu, qui demande le retrait des forces militaires de la région.

Le procureur général de l’armée, Joseph Ponde, a déclaré aux journalistes de la capitale Kinshasa que des combattants de Kamuina Nsapu étaient soupçonnés de décharger des corps dans les fosses de la province de Kasai. Le gouvernement a également blâmé la milice pour les fosses communes découvertes dans la province voisine du Kasaï-Central. Cependant, des témoins du Kasai-Central interviewés en mars par Reuters ont déclaré avoir vu des corps de déchargés de camions de l’armée.

Les corps n’ont pas été exhumés des tombes nouvellement trouvées (par des travailleurs de la Croix-Rouge) et il n’y a aucune estimation du nombre de personnes enterrées. Plus de 3 000 personnes ont été tuées lors des combats entre les forces gouvernementales et Kamuina Nsapu, selon l’église catholique locale.Pres de 1,3 million ont fui leurs maisons dans une insurrection qui constitue la menace la plus grave sous le président Joseph Kabila, qui a refusé de démissionner à la fin de son mandat constitutionnel en décembre. La semaine dernière, le Conseil des droits de l’homme de l’ONU. a approuvé une enquête internationale sur la violence, bien que les autorités congolaises insistent pour que les chercheurs de l’ONU ne fournissent qu’une assistance technique.

Source : VOA 

Laisser un commentaire