RDC : 930 prisonniers s’échappent lors de l’attaque d’une prison à Béni

Le président congolais Joseph Kabila
Le président congolais Joseph Kabila – Crédit photo : actucongo.com

RDC News (Africapostnews) – Une nouvelle évasion massive de prisonniers a eu lieu ce week-end en RDC. 930 prisonniers ont pris la fuite et 11 personnes ont été tuées lors de l’attaque d’une prison à Béni, dans nord-est du pays.

L’insécurité ne cesse de s’accroitre en RDC où il ne se passe plus une semaine sans qu’un incident grave au plan sécuritaire ne se déroule. Alors que le pays avait déjà enregistré plusieurs évasions de prison mettant dans la nature de nombreux délinquants au cours des dernières semaines, c’est au tour de Béni d’avoir son « prison break ».

Un groupe d’assaillant non identifié a attaqué la prison de la ville et permis la libération de 930 prisonniers. Au moins 11 personnes ont été tuées dans les échanges de tirs.

Selon le gouverneur de la province, les assaillants auraient utilisé des armes lourdes lors de l’attaque qui a tué 8 agents pénitentiaires. Un couvre-feu a été mis en place dans l’environnement immédiat de la prison.

« Seules l’armée et la police ont le droit de circuler pour maîtriser l’ennemi, qui a commencé à fuir à 3h30 (13h30 GMT le dimanche) », a déclaré l’autorité gouvernementale.

Ce lundi, seules 30 personnes sont détenues à la prison de Béni qui a connu l’une des plus importantes évasions de son histoire.

Les tensions sécuritaires se sont accrues à travers le pays depuis que le président Joseph Kabila, dont le mandat s’est achevé en décembre 2016 est resté à son poste en violant la Constitution. Son opposition est régulièrement réprimée et de nombreux groupuscules armés prolifèrent à travers le pays.

Laisser un commentaire