La RDC continue son offensive contre Bruxelles

RDC attaque Bruxelles
La RDC a demandé la fermeture du consulat belge à Lumumbashi. CREDITS : BENOIT DOPPAGNE / BELGA

(APN) — La République démocratique du Congo a pris de nouvelles mesures contre Bruxelles. Elle demande ainsi la fermeture des représentations diplomatiques et baisse la fréquence des vols de Brussels Airlines à destination de Kinshasa.

La brouille diplomatique entre la Belgique et la RDC est loin d’être finie. Plus tôt en janvier, Kinshasa demandé la fermeture de la « Maison Schengen » mais aussi la rupture de la mission en RDC de la nouvelle agence belge de développement. Plus encore, de nouvelles mesures ont été annoncées par les autorités congolaises.

Le magazine Jeune Afrique annonce que Kinshasa « a décidé de fermer son consulat à Anvers, en Belgique, exigeant de Bruxelles de faire de même pour l’une de ses représentations consulaires dans le pays (à Lumumbashi, capitale économique, NDLR) ». La décision aurait été prise dimanche et aurait été notifié par note verbale.

Dans le même sens, un conseiller de Joseph Kabila a annoncé que les autorités ont « décidé de réduire les fréquences des vols de Brussels Airlines », passant ainsi de sept vols par semaine à quatre vols par semaine. Cette décision est effective à partir du 5 février.

L’ambassade de Belgique a notifié ne plus pouvoir faire de visas Schengen et la compagnie Brussels Airlines s’est excusée auprès de ses usagers du désagrément causé. La sortie des autorités belges qui avaient condamné les violences et dit vouloir faire une révision fondamentale de sa coopération avec le Congo, entraîne de nombreuses conséquences. Les relations entre ces deux pays semblent avoir atteint un point de non retour.

Laisser un commentaire