RDC : Etienne Tshisekedi enterré à Bruxelles ?

Étienne Tshisekedi leader de l’UDPS

Les oppositions congolaises liées au rapatriement de la dépouille du leader historique de l’opposition pourraient contraindre sa famille à l’enterrer à Bruxelles (Belgique). Lassée d’attendre qu’un consensus politique se dégage pour permettre l’organisation en RDC des obsèques d’Etienne Tshisekedi, ses proches n’excluent plus de l’enterrer à Bruxelles.

Etienne Tshisekedi  est décédé en Belgique le 1er février dernier. La dépouille du leader politique congolais, attendue à Kinshasa par ses partisans, n’a jamais quitté la capitale de l’Europe. Le pouvoir et l’opposition sont en désaccord sur l’organisation des obsèques à Kinshasa et sur le lieu de son enterrement.

Face à ces désaccords, la famille du défunt veut trancher ce débat sans fin. Pour eux dans les circonstances actuelles, seules deux options s’offrent à eux : l’enterrer à Bruxelles ou l’enterrer devant le siège de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), son parti politique.

Depuis plusieurs semaines les partisans d’Etienne Tshisekedi réclament que leur leader soit enterré devant le siège de l’UDPS. Le pouvoir de Joseph Kabila refuse cependant d’accéder à cette demande disant craindre des profanations.

«Si les autorités refusent, il faut que nous puissions considérer l’option de l’enterrer en Belgique», a indiqué un proche de celui que ses partisans appelaient le «Sphinx de Limété».

Le gouvernement congolais qui avait fait engager des travaux au cimetière de Gombe pour qu’il accueille la dépouille de l’opposant les a momentanément stoppés. Des tractations sont en cours pour permettre un retour de la dépouille en RDC, si elles échouent, Etienne Tshisekedi pourrait être enterré loin de la terre de ses combats politiques.

Laisser un commentaire