RDC : la mission de l’ONU au cœur d’un trafic de minerai ?

(APN) – La MONUSCO semble être au plus mal en RDC. Selon des tweets postés par des internautes, des sacs de minerai auraient été retrouvés dans un blindé accidenté.

Le blindé de la MONUSCO accidenté.

La mission de l’ONU en RDC (MONUSCO) semble être au plus mal. Depuis plusieurs semaines, Kinshasa réitère son envie de voir les forces armées des Nations Unies quitter le pays. En effet, pour beaucoup, les casques bleus présents dans le pays depuis environ 20 ans ne sont pas efficaces. Joseph Kabila s’est exprimé sur ce sujet durant l’Assemblée générale des Nations unies et la pilule aurait du mal à passer du côté de New-York.

Et pendant ce temps, un blindé de la mission de l’ONU aurait été retrouvé accidenté. Des internautes ont partagé des photos de celui-ci, marqué du sigle « UN ». Les circonstances, la date et le lieu n’ont pas été précisés. Néanmoins, si cette information est confirmée, c’est ce que contenait ce blindé qui risque de faire débat et de mettre de l’huile sur le feu.

La MONUSCO dans un trafic de coltan ?

En plus de plusieurs casiers de bière, des sacs remplis de coltan ont été retrouvés dans le véhicule. Ce minerai qui sert à la fabrication d’appareils électroniques alimentent des violences dans l’est du pays. Cette découverte pourrait remettre en question la mission du maintien de la paix. Même si l’ONU n’a pas encore réagi, de nombreux internautes remettent en question la présence de la MONUSCO. Et pour beaucoup, la mission de l’ONU « est en train de faire un trafic » au lieu de la stabilisation des zones à risques.

L’incident apparaît au moment où Kinshasa demande le départ de la MONUSCO. On pourrait donc évoquer la possibilité d’un coup monté visant à décrédibiliser la mission onusienne. Il faudra donc attendre que des autorités se prononcent sur la situation.

Laisser un commentaire