RDC : l’opposition lance un appel à une ville morte et à une grève générale

Félix Tshisekedi
L’opposant Félix Tshisekedi lors de sa déclaration le 29 mars – © Facebook Schekinah Katalay

ACTU RDC – Face à l’échec des négociations sur la mise en œuvre de l’accord de la Saint-Sylvestre, le Rassemblement de l’opposition congolaise a lancé un mot d’ordre de grève générale et un appel à une journée ville morte.

Le Rassemblement des forces politiques et sociales de la RDC acquises au changement a décidé d’engager un bras de fer avec le régime du président Joseph Kabila. Dans une déclaration lue devant la presse le 29 mars, le Rassemblement par la voix de Félix Tshisekedi a dit sa préoccupation sur la situation du pays après l’échec des négociations avec la majorité.

Ville morte le 3 avril, grève générale le 5

«Il apparait aujourd’hui que la bonne foi du Rassemblement s’est butée à la mauvaise foi caractérisée de Monsieur Kabila qui ne veut pas quitter le pouvoir et par conséquent, sabote toute initiative tendant à organiser les élections crédibles pour une alternance démocratique en RDC. Dès lors […] le consensus  dégagé pour l’acceptation de Monsieur Kabila comme chef de l’État pendant la courte période préélectorale et électorale est rompu», a déclaré l’opposant Félix Tshisekedi au nom de sa coalition.

Déclaration intégrale du Rassemblement
Déclaration intégrale du Rassemblement

Réagissant aux nombreuses manifestations qui ont éclaté à travers le pays à l’annonce de l’échec des négociations majorité-opposition-société civile, Félix Tshisekedi s’est montré satisfait de la réaction des populations.

«Le 28 mars 2017, le peuple congolais ne s’est pas trompé en se mobilisant spontanément à Kinshasa comme à l’intérieur du pays contre les manœuvres du pouvoir tendant à empêcher  la mise en œuvre de l’accord du 31 aout 2016», a-t-il déclaré avant d’appeler les populations à la résistance.

Poursuivant son allocution, Félix Tshisekedi a donné une série de mots d’ordre. Ainsi le Rassemblement lance-t-il un appel à la ville morte le lundi 3 avril sur toute l’étendue du territoire de la RDC. Par ailleurs, les opposants invitent les populations à soutenir la grève générale annoncée par plusieurs syndicats le 5 avril.

Enfin Félix Tshisekedi demande aux populations de participer massivement à la marche de protestation organisée par sa coalition le 10 avril. Cette journée s’annonce déjà comme une journée à haut risque.

Laisser un commentaire