Rwanda : L’activiste et opposante Diane Rwigara libérée sous caution

Rwanda (APN) – L’activiste et ancienne candidate à la présidentielle de 2017, Diane Rwigara désormais libre. 

L’opposante rwandaise Diane Rwigara et sa mère, emprisonnées depuis l’année dernière, ont été libérées sous caution après la décision d’un juge de la Haute Cour.

Fille d’un riche homme d’affaires, Diane Rwigara, a fait les gros titres l’année dernière après  sa déclaration de candidature à la présidentielle de 2017. Une candidature apparemment pas vue d’un bon oeil puisqu’elle fixe le début de ses démêlés avec la justice de son pays.

Arrêtée avec sa mère et sa sœur, elles étaient accusées d’évasion fiscale et encouraient jusqu’à 15 ans de prison. Leurs avocats avaient par ailleurs fait état de sévices physiques et tortures, dénonçant les conditions de détention de ses clientes. Le procès qui devait s’ouvrir le 24 septembre dernier avait finalement été reporté.

A la surprise générale, un juge vient d’accorder la libération sous caution à Adeline et sa fille. Une annonce applaudie par la famille et les proches. Notamment, par Anne Rwigara, précédemment arrêtée avec sa soeur, puis libérée sans qu’aucune charge ne soit retenue contre elle. De même, l’opposition a félicité cette décision. « L’arrestation de Rwigara était politiquement motivée et je suis heureuse qu’elle et sa mère aient été libérées quelques semaines tout juste après qu’on m’ai moi-même graciée. C’est le signe que la maturité politique du Rwanda grandit », a déclaré Victoire Ingabire.

Selon la Haute Cour, l’accusation n’a pas été en mesure de prouver au delà de tout doute raisonnable la nécessité du maintien en détention des deux accusées. Dès lors, elle a ordonné la libération en échange d’une caution. La mère et la fille ont toutefois l’interdiction de quitter Kigali. De plus, elle devront remettre leurs passeports aux autorités.

 

Laisser un commentaire