Sénégal : Acquisition de Tigo, le gouvernement tranche en faveur de Wari

Kabirou Mbodje, PDG de Wari, futur repreneur de Tigo.

Actualité Sénégal – Kabirou Mbodj, PDG du groupe de services financiers digitaux Wari S.A. a eu gain de cause dans le bras de fer qui l’opposait avec Millicom, la société luxembourgeoise de télécommunications et de téléphonie mobile.

En effet, quelques jours auparavant, Millicom avait annoncé, à la grande surprise de Wari, la cession de sa filiale sénégalaise Tigo au consortium Teyliom Group, NJJ Holding, et Sofima géré par le Groupe Axian. Cette annonce s’opposait à la convention de vente en cours avec Wari d’une valeur de 80 milliards de FCFA et dont l’accord de l’État sénégalais était attendu pour finaliser la transaction.

Un décret présidentiel approuve la cession de Tigo à Wari

Face à la situation, l’État sénégalais s’est prononcé : le décret présidentiel N° 2017-1475 signé par le Chef de l’État Macky Sall approuve la cession de la licence d’établissement et d’exploitation des réseaux de télécommunications ouverts au public de Sentel GSM (Tigo) à Wari S.A.

 

Le décret favorable à Wari signé par le Président Macky Sall.
Le décret favorable à Wari signé par le Président Macky Sall.

Le décret exhorte Wari à respecter les dispositions de la convention y compris le cahier de charges. Le processus de l’opération de cession devrait suivre son cours normal conformément à la règlementation.

La décision de l’État sénégalais devrait mettre fin aux intentions de Millicom de revenir sur son accord de cession initial. L’annonce publique d’une multinationale de mettre fin, de manière unilatérale, à un contrat d’affaires malgré la réglementation en vigueur dans un pays africain en dit long sur les dessous de Doing Business en Afrique.

N’eût été les menaces de poursuites judiciaires du PDG de Wari, ses révélations sur les dessous de la transaction et surtout son plaidoyer auprès de l’État sénégalais, quelle aurait été l’issue de cette affaire ? On espère cet épisode dramatique clos. Wari poursuivra le processus d’acquisition de Tigo et pourra continuer d’innover tant dans la téléphonie mobile que pour les services financiers digitaux.

Laisser un commentaire