Sénégal : Ouverture du procès de Khalifa Sall, le maire de Dakar

Khalifa Sall, le maire de Dakar
Khalifa Sall, le maire de Dakar

Dakar (Africapostnews) – L’opposant et maire de Dakar Khalifa Sall va affronter la justice de son pays dans le cadre d’un procès qui s’ouvre aujourd’hui au tribunal de grande instance de Dakar. Cette figure politique de premier plan au Sénégal doit répondre de malversations financières et de détournements de fonds.

Détenu depuis le 7 mars 2017, Khalifa Sall va pouvoir se défendre des accusions de détournements de fonds provenant de la caisse d’avances de la ville de Dakar dont il est l’édile. Le socialiste qui s’est fait élire député à l’Assemblée nationale depuis sa cellule de la prison de Reubeuss a toujours dénoncé un complot fomenté par le président Macky Sall pour étouffer ses ambitions politiques.

Le député de Dakar a vu son immunité parlementaire levée par ses collègues, appartenant majoritairement à la coalition majoritaire.

Début décembre, encouragé par ses avocats et ses amis politiques, Khalifa Sall qui avait toujours refusé de payer la moindre caution a consenti à constituer une caution. Ses avocats ont présenté au juge une caution sous forme d’hypothèque s’élevant à 1,8 milliard FCFA. Ce montant correspond aux sommes détournées présumées. Des avocats sénégalais ont estimé que cette caution ne pouvait être prise en compte car selon eux elle doit nécessairement être versée en argent liquide.

Khalifa Sall va comparaitre avec 7 de ses coaccusés pour les mêmes faits. Ses avocats qui dénoncent le refus du juge d’instruction d’entendre certains témoins, n’excluent pas de saisir la Cour de justice de la communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Laisser un commentaire