Sénégal : une plainte citoyenne déposée contre l'état après l'organisation catastrophique des dernières législatives

© Senenews

News Sénégal – Le mouvement Y’en a marre a lancé la semaine dernière une plainte contre l’Etat sénégalais. Il dénonce les manquements dans l’organisation de l’élection législative controversée du 30 juillet dernier. De nombreux citoyens sénégalais n’ont pas pu voter.

Le ministère de l’Intérieur accusait des retards dans la distribution des cartes d’identités biométriques, or celles-ci tiennent également lieu de cartes d’électeurs. De même, de nombreuses personnes ne retrouvaient pas leurs noms dans les listes électorales.
Ainsi, près d’un million de citoyens sénégalais ont été privés de leur droit de vote à ces élections législatives.

Au vu des 50 milliards de FCFA investis dans le processus électoral, l’opposition et la société civile jugent cette situation inacceptable. Ils ont donc décidé de porter plainte contre l’Etat devant la cour de justice de la Cedeao, et ils espèrent ainsi obtenir le dédommagement de tous ceux qui se sont sentis empêchés d’accomplir leur droit civique.
Ils sont déjà 3000 sénégalais à avoir cosigné la plainte de Y’en a marre; ils pourraient recevoir un million de francs CFA chacun.

Laisser un commentaire