Somalie : L’armée kényane tue 31 islamistes lors de deux raids

REUTERS/Feisal Omar

 

Actualité Somalie – un double raid mené par les forces armées kényanes, sous la direction de l’Amisom, a coûté la vie à une trentaine de shebabs et permis la saisie de plusieurs armes, à dans le district de Jubbaland.

Ce lundi, dans un communiqué, le colonel Joseph Owuoth, porte-parole des Forces de défense kényanes, intégrée dans l’Amisom a annoncé qu’une vaste opération dans deux bases du groupe islamiste Al Chabaab avait été menée le dimanche 26 mars 2017. Les forcées armées kényanes déployées en Somalie, dans le cadre de la Mission de l’Union africaine en Somalie (Amisom), auraient tué 31 djihadistes, et saisi 643 munitions, des fusils d’assaut, du matériel de communication, des uniformes ou encore des denrées alimentaires, au cours de ces deux raids.

Durant l’opération, les forces terrestres étaient appuyées par des hélicoptères d’attaque et des tirs d’artillerie, ce qui a permis à la force armée sous l’étendard panafricain de prendre le dessus sur les djihadistes.

Le groupe islamique Al Chabaab sévit dans la région depuis maintenant une décennie, et a à son actif de nombreuses opérations et attentats meurtriers perpétrés au cours des 5 dernières années ! Avec pour ambition d’instaurer la charia, le groupe lié à Al-Qaïda, est rentré en guerre ouverte contre le gouvernement somalien encore fébrile. C’est pour soutenir le pays, qui sort de plusieurs années de guerre civile face à cette menace et renforcer la sécurité, que le conseil pour la paix et la sécurité de l’union africaine a voté en 2007, la création de l’Amisom. En 2016, elle comptait pratiquement 22 000 hommes, dont 3600 Kenyans.

 

Laisser un commentaire