Somalie : le militaire responsable du meurtre accidentel du ministre Abdullahi Sheik, condamné à mort

Abbas Abdullahi Sheik, ministre des TP somalien tué par erreur le 3 mai 2017 © nigerianmonitor

Justice Somalie – Un tribunal militaire a condamné à mort le soldat responsable de la mort de l’ancien ministre des Travaux publics, Abbas Abdullahi Sheik.

Le militaire à l’origine du tir qui avait oté la vie du jeune ministre de 31 ans a été condamné à mort, avec possibilité de faire appel.

Le 3 maiAbbas Abdullahi Sheik, qui représentait l’espoir de toute une génération, était tué par erreur début mai, alors qu’il se trouvait dans sa voiture garée près du palais présidentiel.  Les forces de sécurité qui gardaient le palais avaient plus tard avoué l’avoir confondu a un militant islamiste.

Son parcours hors pair en inspirait plus d’un. En effet, rien en semblait prédestiner Abdullahi à une brillante carrière politique. Il passera son enfance dans un camps de réfugiés au Kenya avant de devenir à 31 ans le plus jeune ministre. Il était un modèle pour la jeunesse somalienne.

Laisser un commentaire