Sommet Afrique-France : Les organisateurs confondent les noms des Chefs d’Etat

Le 27e sommet Afrique-France s’est déroulé du 13 au 14 janvier à Bamako (Mali) en présence d’une trentaine de chefs d’Etats et une cinquantaine de délégations en provenance de toute l’Afrique.

Si les travaux du sommet ‘‘françafricain’’ se sont déroulés sans incident majeur, des ratés ont cependant été enregistrés dans l’organisation. En effet, pour ce sommet, les organisateurs maliens ont voulu flatter l’égo des chefs d’états qui ont répondu présent, en placardant dans les rues de Bamako des posters géants à leur effigie. Cette initiative a dû plaire aux intéressés mais certainement pas aux présidents Faure Gnassingbé du Togo, Christian Kaboré du Burkina Faso et Yoweri Museveni de l’Ouganda.

Sur les affiches qu’on retrouvait aux abords de plusieurs artères de la ville de Bamako, les noms de ces 3 chefs d’Etats ont été écorchés, sinon attribués à d’autres. Ainsi, sur certaines affiches le nom de Faure Gnassingbé s’écrivait-il « For Gnassimbe », la même consonance mais pas la même orthographe. Concernant les présidents Christian Kaboré du Burkina Faso et Yoweri Museveni de l’Ouganda, leurs noms ont simplement été inversés. Sur une affiche présentant Christian Kaboré, il était présenté comme étant Yoweri Museveni.

Ces incohérences ont été beaucoup été commentées sur la toile. Plusieurs africains ont demandé aux maliens, souvent sur le ton de la plaisanterie, de s’en expliquer.

Laisser un commentaire