Tanzanie : 36 personnes atteintes de la maladie du charbon (anthrax) après avoir mangé des vaches

© mko-fr.org

Selon les autorités tanzaniennes, au moins 36 habitants du district de l’Hai (région du Kilimandjaro en Tanzanie) ont contracté la maladie du charbon après avoir mangé les restes d’une vache.

La maladie du charbon, également appelée «anthrax» est une infection causée par la bactérie Bacillus anthracis que l’on trouve dans les tissus vivants d’animaux infectés. La maladie peut être contractée par coupure ou consommation de viande contaminée, comme c’est le cas ici. La maladie n’est cependant pas contagieuse entre les êtres humains.

Selon différents témoignages, les malades se seraient présentés à l’hôpital régional ainsi que l’hôpital du district de l’Hai en présentant tous les symptômes de la maladie, à savoir les yeux gonflés, des lésions sur le visage et les mains.

Des populations à sensibiliser et protéger

Le responsable du département de l’élevage et de la pêche du district de l’Hai, Elias Machange a déclaré que «cela arrive car les populations des villages affectés ont tendance à consommer des viandes qui n’ont pas été approuvées par les autorités compétentes ».

Le directeur général du district, Yohana Sintoo a confirmé l’épidémie de l’infection dans trois villages. Il a précisé que les malades ont été traités et que certains patients sont rétablis et ont pu quitter les hôpitaux.

Enfin, il a rajouté que des équipes médicales ont été envoyées dans les villages concernés afin de sensibiliser les habitants sur les mesures de précautions à prendre pour prévenir la contraction de cette infection.

Pour sa part, le président du district Helga Mchovu a appelé le gouvernement à prendre des mesures concernant la vaccination du bétail pour éviter des épidémies futures.

Il faut rappeler qu’en avril 2016,le district de Rombo dans la région du Kilimandjaro avait été frappé par l’épidémie, faisant un mort et de nombreux malades.

Laisser un commentaire