Tentative de coup d’État : la communauté internationale au chevet de la Guinée équatoriale

La communauté internationale soutient la Guinée équatoriale
Teodoro Obiang Nguema Mbasogo à la tribune des Nations unies

(APN) — De nombreux pays africains, l’Union africaine et l’ONU ont tenu à apporter leur soutien à la Guinée équatoriale quelques jours après une tentative de coup d’État avortée.

La tentative de coup d’Etat en Guinée équatoriale a révélé la solidarité qui existe entre les chefs d’Etat de la sous région. Cette fraternité entre les différents pays s’est manifestée premièrement par l’arrestation des mercenaires au Cameroun par les autorités du même pays. Teodoro Obiang Nguema a demandé à son homologue camerounais Paul Biya d’extrader le cerveau et les mercenaires derrière le putsch.

Le Gabon, voisin du troisième producteur de pétrole d’Afrique a montré son soutien via la visite de son ministre de l’Intérieur. Ce dernier a tenu à réaffirmer l’étroite coopération entre les deux pays d’Afrique centrale.

De plus, le président de la Commission de l’Union africaine Moussa Faki Mahamat a publié une déclaration sur la situation en Guinée équatoriale. Il a exprimé la “ ferme condamnation par l’Union africaine de toute tentative de prise du pouvoir par la force en Guinée équatoriale, ainsi que son attachement au respect de la légalité et à la stabilité du pays ”.

Ce lundi, c’est au tour de l’Organisation des Nations unies de réitérer son soutien. L’envoyé spécial de l’ONU à Malabo, François Lounceny Fall a déclaré « Les Nations unies appuieront la Guinée équatoriale dans ses efforts de stabilisation ». Ce dernier se rendra à N’Djaména pour un entretien avec le président Idriss Deby. En effet, le cerveau du putsch raté, Mahamat Kodo Bani, serait un ancien général tchadien membre de la Garde présidentielle.

Laisser un commentaire