Togo : 82 braquages, 32 vols à main armée et 92 homicides volontaires en 2016

Les chiffres de la délinquance en République du Togo sont désormais connus. Le petit État d’Afrique de l’Ouest a recensé 82 braquages, 32 vols à main armée et 92 homicides volontaires en 2016 selon le gouvernement togolais. 829 cambriolages ont été également recensés

5000 kilogrammes de drogue saisis.

Le bilan annuel de la délinquance au Togo a été présenté en Conseil des ministres le 11 février dernier. Les chiffres rendus publics concernent aussi bien la criminalité, les infractions routières que la contrebande des produits pétroliers.

Ainsi au titre du trafic de drogue et de stupéfiant, les autorités togolaises disent avoir saisi en 2016 environ 5 000 kilogrammes de drogue. À ce stock il faut ajouter 10.000 kilogrammes de psychotropes et 45 000 kg de médicaments illicites. Les psychotropes sont des substances illicites agissant principalement sur le cerveau et susceptibles de modifier certaines capacités cérébrales.

514 morts sur les routes

Le bilan des accidents de la route a été particulièrement lourd au Togo en 2016. Pas moins de 514 personnes ont perdu la vie au cours de 5 393 accidents de circulation. Près de 10% des accidents de la circulation au Togo sont mortels. Par ailleurs, le ministère en charge de la sécurité a dénombré 6 846 blessés dans les accidents de la route.

Poursuivant son bilan de la délinquance en 2016, le gouvernement togolais a communiqué les résultats de la lutte contre la vente de carburant automobile en contrebande. Ainsi 500 000 litres d’essence de contrebande ont-ils été interceptés. Ce chiffre est cependant inférieur aux saisies effectuées l’année précédente. Le gouvernement togolais y voit une baisse du trafic.

Par ailleurs,  184 véhicules, 93 motos non immatriculées ont été saisis par les autorités. 27 personnes ont été arrêtées et déférées devant le juge.

Enfin, le gouvernement togolais a indiqué que les unités de sapeurs-pompiers ont procédé à 5 501 interventions d’urgence au cours de l’année 2016.

Laisser un commentaire