Togo : concept du jogging écologique pour sauver Lomé des déchets

Le 1er eco jogging au Togo a eu lieu le 28 janvier 2017
Le 1er eco jogging au Togo a eu lieu le 28 janvier 2017 © The France24 Observers

Le jogging écolo pour sauver l’environnement est un concept lancé dans plusieurs pays du monde. Le slogan est « Eco jogging, bougeons et sauvons notre planète ». C’est ce que le jeune Felix Tagba a décidé d’instaurer au Togo, car il trouvait que les rues de Lomé étaient remplies de déchets. Il a donc décidé de faire un Live sur Facebook afin d’inciter des jeunes togolais à se joindre au projet. C’est le samedi 28 janvier que les jeunes ont participé à ce premier jogging écologique. 

Ce concept fait parler au Togo depuis qu’il a été lancé. Cette idée intéresse de plus en plus les Togolais, en particulier la jeunesse. Le but étant de participer à la protection de l’écosystème en ramassant les déchets pendant un jogging.  L’initiative vise non seulement la protection de l’environnement, le soutien aux détenus, mais également profiter de ce moment pour faire des rencontres.

Un Jogging « écologique » pour nettoyer Lomé

Felix Tagba, l’initiateur du projet raconte que l’idée lui serait venue un jour alors qu’il allait courir près de chez lui. Pendant son jogging, il a constaté les nombreux de déchets sur son chemin qui étaient remarquables. Via Facebook, il a incité plusieurs jeunes à se soucier de la propreté de la ville de Lomé autant que lui. Selon lui, le jogging peut s’allier avec le ramassage des ordures. L’initiative a commencé le samedi 28 janvier lorsqu’un groupe de jeunes togolais a décidé de se réunir pour courir ensemble. Ils ont voulu exercer un sport qui les passionne tout en se rendant utile pour la propreté de leur ville. Pendant la course, les jeunes ont ramassé les déchets qui sont sur le chemin.

Le concept n’est pas seulement avantageux pour l’environnement, car il permet également aux jeunes de garder la forme. Une façon pour eux de joindre l’utile à l’agréable. Felix Tagba a déclaré que « Faire EcoJoggings, c’est contribuer à son propre bien-être et le fait de ramasser les ordures que l’on trouve sur son chemin amène à protéger notre environnement, mais aussi à accomplir un acte civique et citoyen ». Le désir de ces jeunes est que l’initiative se pérennise et s’exporte dans plusieurs autres pays dans le but de participer à la propreté de l’environnement.

Un réflexe écologique pour une ville propre

Le jogging écologique donne un résultat très satisfaisant.  Depuis les premières séances, les joggeurs ont ramassé 10 kg de sachets. Des déchets envoyés, soit aux prisonniers qui les transforment en sacs et d’autres matières réutilisables, et vendus à la population, soit à des associations de recyclages. Felix Tagba, manager général du mouvement au Togo et son équipe ont déjà exporté le concept au niveau international. Les jeunes ont su lancer le mouvement du côté d’Accra au Ghana.

Ce geste citoyen impressionnant a eu des retours plus que positifs. Les jeunes comptent bien agir une fois par mois selon les objectifs qu’ils se sont fixés. Les jeunes essayent de faire passer un message à toute la population togolaise. Selon un jeune joggeur, l’esprit de l’équipe se résume à garder « un corps sain dans un environnement sain ». Jugeant le travail de la municipalité faible, ils ont décidé de nettoyer les rues de Lomé eux-mêmes. Les Togolais se plaignent de l’insalubrité dans les rues de la capitale. La ville est envahie de sacs plastiques, de sachets d’eau et de glaces, de cartons, de papiers et des détritus recyclables. En courant entre 45 minutes et 1 heure, les jeunes comptent bien rendre la ville plus propre. Avec pour seuls matériels des sacs de papier à la main, les jeunes ont pu remplir plus d’une dizaine de déchets.

 

Laisser un commentaire