Togo : Le premier sommet Afrique-Israël se tiendra en Octobre 2017 à Lomé

Le Togo par la voix de son ministre des affaires étrangères, Robert Dussey, vient d’officialiser la tenue d’un sommet Afrique-Israël, lors d’une rencontre avec le Premier Ministre israélien, Benjamin Netanyahu, ce lundi 23 janvier 2017.

Sommet Afrique-Israël : une première

A l’initiative d’Africa-Israël Connect, les gouvernements togolais et Israélien étaient en discussion sur l’organisation d’un éventuel sommet Afrique-Israël. L’idée avait été évoquée lors d’une visite officielle du président togolais en aout 2016. Hier, après s’être entretenu avec le chef du gouvernement israélien, le chef de la diplomatie togolaise s’est félicité de ce qu’une date ait été trouvée. Du 16 au 20 octobre 2017, se tiendra donc à Lomé le tout premier sommet réunissant plusieurs chefs d’Etats et de gouvernements africains, et les officiels israéliens.

Renforcer les liens de l’Afrique avec l’Etat Hébreu

« L’Afrique revient en Israël, et Israël revient en Afrique » ce sont sur ces propos de Benjamin Netanyahu que vous accueille le site officiel du sommet Afrique-Israël, phrase qui résume plutôt bien la volonté d’Israël de renouer avec son amie l’Afrique. En effet, Benjamin Netanyahu, y voit de nombreux potentiels soutiens diplomatiques. « Ce sommet permettra de tracer les frontières de la renaissance de la relation historique entre notre continent et l’Etat hébreu. » c’est en ces termes que s’est exprimé le ministre des affaires étrangères togolais, rappelant ainsi que les relations entre l’Etat hébreu et le continent ne datent pas d’hier et furent autrefois au beau fixe.

5 jours pour séduire

Au programme de la rencontre, les questions de sécurité, la lutte contre le terrorisme et les nouvelles technologies seront notamment abordées. « Israël possède les solutions aux problèmes de l’Afrique » s’enthousiasmait Faure Gnassingbé, le Président togolais. Ce sommet apparait donc comme une véritable opportunité de développement pour les pays du continent.

Durant ces 5 jours, les entreprises israéliennes et africaines pourront également exposer leurs savoirs afin de se faire connaitre en vue d’obtenir de nouveaux partenariats.

 

Laisser un commentaire