Tunisie : un DJ trop créatif écope d'un an de prison ferme

Le DJ britannique Dax J
Le DJ britannique Dax J – Crédit photo : https://www.facebook.com/DAXJOFFICIAL/

ACTUALITÉ TUNISIE – Un DJ britannique vivant en Tunisie a appris à ses dépends que tout n’était pas fait pour être modernisé lorsqu’il a écopé d’une peine d’un an de prison ferme pour avoir remixé l’appel à la prière.

L’affaire serait survenue dans une boîte de nuit de Hammamet, une ville à quelques 60 kilomètres de Tunis. Dax J aurait inclus à sa performance une version revue et corrigée du traditionnel appel à la prière musulmane, à la grande joie des clients de l’établissement. Hélas, les autorités tunisiennes se sont montrées beaucoup moins impressionnées par le talent de Dax J, lequel a eu l’excellente idée de quitter le pays sitôt la soirée terminée.

La boîte a été fermée pour la durée de l’enquête au terme de laquelle une peine d’un an de prison (six mois pour outrage à la pudeur et six mois pour atteinte aux moeurs) a été prononcée contre Dax J.
Le gérant de l’établissement a été acquitté dans cette affaire, mais le parquet a décidé de faire appel, arguant que l’organisateur de l’évènement et le propriétaire de l’endroit aurait dû s’assurer de la convenance du matériel présenté.

Laisser un commentaire