UEAC : Ouverture des travaux de la 31e session ordinaire du conseil des ministres

Les travaux préparatoires de la 31e Session Ordinaire du Conseil des ministres de l’Union Économique de l’Afrique centrale (UEAC) ont débuté le 7 février 2017 à Oyala (Guinée Équatoriale), en vue, notamment du sommet des Chefs d’État de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) prévu le 17 février 2017.

CEMAC Logo
Afrique7 ©

Poursuites des travaux relatifs au Budget et au Plan d’action 2017 de la CEMAC

D’après les premières informations publiées au mois de novembre 2016, le budget de la CEMAC au titre de l’année 2017 était estimé à 114,9 milliards de francs CFA. Toutefois, l’analyse du projet de budget et du plan d’action 2017 avait été ajournée lors de la dernière session du Conseil des ministres de l’UEAC, en raison notamment, du trop grand nombre de ministres en charge des budgets des États absents.

En effet, les membres présents lors du dernier Conseil ont souhaité reporter l’adoption dudit budget afin de lui donner plus de poids politique et de chance de réussite dans sa mise en œuvre.

Recherche de solutions en vue de réduire la dépendance vis-à-vis du secteur pétrolier

Dans son allocution, le Représentant du Président du Conseil des ministres a tenu à rappeler «?l’impérieuse nécessité de mener les réformes vertueuses permettant de réduire la dépendance de nos économies par rapport au secteur pétrolier?».

En effet, suite à la chute des cours du pétrole, les dirigeants des États membres de la CEMAC se trouvent contraints d’initier, au plus tôt, une diversification des économies de la zone.

Avancée des réformes des institutions initiées en 2006

 Le Représentant du Président du Conseil des ministres a également précisé que les études réalisées dans le cadre du processus de réformes afin «?d’améliorer le fonctionnement de la Communauté?» et la rendre plus «?crédible et efficace?» devaient, désormais, commencer à être matérialisées.

Laisser un commentaire