Des villes africaines parmi les plus florissantes du monde

Selon les conclusions du document intitulé World Urbanization Prospects 2014 (Révision par le Département des affaires économiques et sociales de l’ONU), de nos jours plus de gens vivent dans les zones urbaines que dans les zones rurales. Ainsi prévoit-on que d’ici 2050, 66 % de la population mondiale sera urbaine.

L’urbanisation est un mouvement historique de transformation des formes de la société. Ce mouvement se définit comme l’augmentation du nombre de ceux qui habitent en ville comparée à l’ensemble de la population.

L’urbanisation est liée en particulier à la croissance et aux développements socio-économiques. Le commerce, le gouvernement et la politique jouent tous un rôle dans l’essor de l’urbanisation, tout comme les transformations sociales de la santé (espérance de vie plus longue, baisse de la fécondité, vieillissement des populations).

Ainsi, elle se fait de préférence autour de villes existantes. Généralement elle se fait dans des territoires jugés attrayants ou pour des raisons culturelles et historiques, ou encore dans des zones commercialement, industriellement ou militairement stratégiques.

Le Nigeria et la Tanzanie au nombre des pays les plus florissants au monde

Selon le rapport, au nombre des villes qui connaissent la croissance la plus rapide au monde, les 10 premières sont africaines. Cela démontre la rapidité de croissance du continent africain.

Le schéma suivant illustre leur pourcentage de croissance et ce jusqu’en 2025:

Les villes du monde les plus dynamiques (Classement)
Les villes du monde les plus dynamiques

En faisant un petit zoom sur les différents pays, le rapport indique que «?seuls trois pays : l’Inde, la Chine et le Nigéria devraient représenter ensemble 37 % de la croissance prévue de la population urbaine mondiale d’ici 2050?».

La majorité des habitants du monde qui résident en zone rurale vivent en Asie, mais la prévision de croissance est plus rapide en Afrique
La majorité des habitants du monde qui résident en zone rurale vivent en Asie, mais la prévision de croissance est plus rapide en Afrique

Bien qu’une grande majorité de la population rurale du monde vive en Asie, la croissance projetée est la plus rapide en Afrique.

D’ici 2025 la population du Nigéria devrait augmenter de 212 millions d’habitants

L’Inde et la Chine, pays déjà densément peuplés, la population devrait augmenter respectivement de 404 millions et 292 millions de citadins. Quant au Nigéria, sa population devrait augmenter de 212 millions d’habitants.

En 1990, il n’y avait que dix «?mégapoles?» (c’est-à-dire des villes de plus de 10 millions). En 25 ans, ce chiffre est passé à 28 mégapoles, représentant 12 % des habitants urbains du monde. Cette croissance présente des défis. S’assurer qu’il y a suffisamment de transports, d’assainissement, d’éducation, de soins de santé, de logements et de services publics sont des obstacles majeurs.

L’urbanisation n’est pas toujours positive

Grâce à l’urbanisation, les villes peuvent ouvrir la voie à des sociétés durables, économiquement, socialement et écologiquement, toutefois il faudra des investissements et une planification pour améliorer le niveau de vie des habitants urbains et ruraux.

En effet, l’urbanisation entraîne de nombreuses conséquences tant positives que négatives.

Ainsi un taux croissant du nombre d’habitants pourrait entraîner une homogénéisation des modes de vie, mais aussi une augmentation du CO? et une dégradation des sols.

Par conséquent il apparaît donc pertinent d’étudier l’urbanisation, la manière dont elle est gérée par les autorités publiques et les conséquences qui en découlent.

Laisser un commentaire