Visa: les cinq pays africains les plus accessibles aux voyageurs du continent

Visa: les cinq pays africains les plus accessibles aux voyageurs du continent

Afrique (Africapostnews) — La Banque africaine de développement a publié en mai 2017, un rapport intitulé « l’indice d’ouverture sur les visas en Afrique ». Dans ce document de 28 pages, on peut voir les pays les plus ouverts et les efforts faits par certains pays quant à la libre circulation des personnes au sein des pays africains.

L’Union africaine s’attelle à faire de la libre circulation des personnes, une réalité dans le continent africain. Plusieurs mesures sont votées mais la mise en application de celles-ci tarde. Généralement, tous les pays ne sont pas sur la même longueur d’onde.

Pendant que certains pays assouplissent leur politique de visa, d’autres n’en voient pas l’utilité pour le moment. Malgré tout cela, les efforts sont faits et la libre circulation des personnes s’instille au sein du continent noir.

Les différences qu’on observe

Dans ce document de la Banque africaine de développement, on peut observer les avancées dans certains pays. Notamment concernant la fin de mesures coercitives, tant dans la suppression du visa que dans la facilité d’obtention du visa.

L’ouverture sur les visas, représente la facilité avec laquelle des visiteurs peuvent voyager dans un pays.

Un pays ouvert observe des politiques libérales et assouplies pour les voyageurs étrangers afin que ces derniers n’aient soit pas besoin de visa pour s’y rendre, ou qu’ils puissent obtenir un visa à l’arrivée.

À contrario, les visiteurs d’un pays fermé observent des mesures plus ou moins contraignantes. Ils auront besoin d’obtenir un visa (dans une ambassade par exemple) dans leur pays de résidence avant d’effectuer le voyage.

Le top 5 des pays les plus ouverts

Seychelles : la République des Seychelles arrive en tête du classement des pays africains les plus ouverts. En effet, tous les autres 54 pays du continent peuvent se rendre sans visa dans cet archipel situé au nord est de Madagascar.

Ouganda : l’Ouganda situé en Afrique de l’est est deuxième du classement. Les ressortissants de 18 pays du continent peuvent s’y rendre sans visa. Pour les 36 pays restants, le visa s’obtient à l’arrivée.

Togo : petit pays situé en Afrique de l’Ouest, le Togo arrive troisième du classement. Les habitants de 16 pays du continent peuvent s’y rendre sans visa, tandis que ceux des 38 pays restants peuvent obtenir leur visa à l’arrivée.

Guinée-Bissau : située entre le Sénégal et la Guinée Conakry, la Guinée-Bissau arrive quatrième au classement. Les citoyens de 14 pays du continent peuvent s’y rendre sans visa. Pour les 40 autres pays, on obtient le visa à l’arrivée.

Ghana : le Ghana boucle le top 5 des pays les plus ouverts en Afrique. Les citoyens de 17 pays africains peuvent s’y rendre sans visa, ceux de 35 pays obtiennent leur visa à l’arrivée. Seuls ceux de 2 pays ont besoin de faire un visa avant de voyager et de s’y rendre.

Le top 5 des pays les plus fermés

• Le Sahara occidental et la Guinée équatoriale arrivent en tête des pays les plus fermés en Afrique. Les ressortissants de la totalité des 54 autres pays d’Afrique ont besoin d’un visa avant de s’y rendre.

• La Libye emboite le pas et suit de près les deux pays précédents. À l’exception des citoyens de la Tunisie qui n’ont pas besoin de visa pour s’y rendre, les ressortissants des 53 autres états doivent obtenir un visa avant d’y aller.

• L’Angola apparaît donc en quatrième position. Ce pays pétrolier dont la capitale est Luanda ne laisse ses portes ouvertes qu’aux passeports namibiens. Les citoyens du Cap-Vert obtiennent leur visa à l’arrivée. Pour ceux des 52 autres pays africains, ils devront obtenir un visa avant de s’y rendre.

• Le Soudan complète ce classement. Les ressortissants venant d’Egypte peuvent y aller sans visa, ceux du Kenya et de l’Érythrée obtiennent leur visa à l’arrivée. Pour les citoyens des 51 autres états africains, il faudra obtenir un visa dans leur pays de résidence.

Plusieurs pays envisagent d’assouplir leur politique concernant les visas

De nombreux pays facilitent l’obtention du visa d’entrée. 13 pays sur les 55 du continent africain ont opté pour le e-visa. Toutes les procédures ainsi que l’obtention du visa se font en ligne.

10 pays sur les 55 pays offrent soit le visa à l’arrivée ou ont supprimé le visa pour la totalité des citoyens du continent africain. Ajouté à cela, certains pays sont sur le point de mettre en place des mesures facilitant la libre circulation des personnes.

Le Bénin a annoncé la décision de supprimer les visas pour les détenteurs de passeport ou de la carte nationale d’identité de tout pays africain. Néanmoins, cette mesure est valable pour les séjours de moins de 90 jours.

Pour booster la croissance, l’Afrique du Sud permet à ceux qui font du business et de la recherche, d’avoir un visa de 10 ans à entrées multiples.

Pour promouvoir la libre circulation des personnes et pour booster le secteur du tourisme, la Namibie et le Zimbabwe autorisent au sein de leur pays la libre circulation des citoyens des pays membres de la Communauté de développement d’Afrique australe.

Le passeport africain comme aboutissement ?

Lors la 27e session extraordinaire de l’Union africaine à Kigali, a été lancé le passeport de l’Union africaine. Après le lancement et l’enthousiasme qui a suivi, l’Assemblée a décidé d’encourager tous les états membres à adopter le passeport de l’Union africaine.

La Commission de l’Union africaine qui veut faire au plus tôt de la libre circulation une réalité, fournira les moyens techniques aux États membres. Le but sera de leur permettre de délivrer le passeport africain à tous leurs citoyens.

La Commission devra donc mettre en place avant janvier 2018 une feuille de route pour le développement d’un protocole relatif à la libre circulation des personnes en Afrique. Aussitôt bouclé, le protocole prendra effet dans tous les États membres.

Avec Valérie ALEKSANDROWICZ

Laisser un commentaire