Zambie : 3 hommes traités pour le choléra par erreur, après avoir ingurgité une herbe pour améliorer leurs performances sexuelles

Zambie (APN) – Trois hommes se sont vu envoyés expressément dans un centre spécial dédié au traitement du choléra, alors qu’ils subissaient simplement les effets secondaires d’une herbe visant à améliorer les performances sexuelles.

Depuis octobre 2017, la Zambie a enregistré pas moins de soixante (60) décès des suites de l’épidémie de choléra. Des mesures draconiennes telles que la fermeture d’écoles avait été prise par le gouvernement afin d’éviter la propagation du virus.

Compte tenu de ses chiffres, le gouvernement zambien est donc très vigilant. Malheureusement pour ces trois hommes, ils ont été admis par erreur au centre de traitement de la maladie.

Pris de vomissements, le trio a rapidement été conduit vers un établissement spécialisé anti-choléra. Selon la BBC, qui rapporte les propos d’un officiel de la région, les premiers tests réalisés sur les patients ont montré la présence d’un mélange de stimulant sexuel, de bière et de nourriture. Dès lors, le personnel médical a soupçonné une intoxication alimentaire en lien avec le choléra.

C’est après de nouveaux tests approfondis, et un interrogatoire poussé que les trois patients ont reconnu avoir utilisé un stimulant sexuel naturel. Ils s’étaient, plus tôt dans la soirée rendu à une fête où ils avaient consommé de l’alcool.

En Zambie, la consommation d’herbes naturelles visant à améliorer les performances sexuelles est une pratique répandue. Tant chez les hommes, que chez les femmes. Néanmoins, les médecins invitent les populations à les utiliser avec parcimonie.

Laisser un commentaire